Sophrologie

La sophrologie, qu'est ce que c'est ?

La sophrologie permet de :

  • Mieux se connaître

  • Savoir écouter son corps

  • Gérer efficacement le stress

  • Renforcer la confiance en soi

  • Développer la maîtrise de sa respiration et de sa concentration

  • D’améliorer ses performances sportives et intellectuelles (examen)

  • D’optimiser ses capacités

  • De savoir se détendre

  • De gérer la douleur

La sophrologie permet d’optimiser nos possibilités, d’apprendre à reconnaître et à accepter nos émotions, et ainsi faire face aux évènements du quotidien avec plus de ressources

Reconnue pour son utilité dans la gestion du stress et des émotions, la sophrologie utilise le corps puis l’esprit pour atteindre la conscience et la région "phronique", là où le corps et l’esprit se rencontre.

Une sémantique particulière comme "phronique" a été créée par Alfonso Caycedo lors de la création de cette méthode en 1960.

 

La sophrologie est également une posture philosophique, celle de la phénoménologie. Qu'est ce que c'est : c'est un concept philosophique né au XVIII siècle des travaux de Hegel, puis développés par Husserl et au début du XX siècle par Heidegger, Binswanger, Merleau-Ponty et marginalement Bachelard. On pourrait traduire cela en : c'est l'étude du phénomène.

Abordé subtilement durant les séances, ce postulat implique de suspendre momentanément le jugement pour demeurer dans l’ici et maintenant, en toute bienveillance.

Par la suite, le jugement suspendu permet de se rendre compte du fonctionnement du corps et de l’esprit et des sensations agréables remplies de bien être qu’ils procurent.

Bien plus qu’un concept, la sophrologie constitue un entrainement de la conscience à observer le corps, le monde et elle-même.

Cette observation devient incompatible avec l’endormissement et la rêverie et nécessite au contraire une concentration accrue.

 

Alors que la relaxation laisse le champ libre et disperse, la sophrologie ramène l’esprit et le corps et focalise. On parle bien en sophrologie de conscience éveillée.

Les deux pratiques, la relaxation et la sophrologie sont l’union indispensable pour exercer le travail et atteindre un niveau de conscience modifié.

La relaxation est à ce titre un préliminaire indispensable à toute pratique sophrologique.

En effet, la relaxation par la détente qu’elle procure permet un état de bien-être et c’est à ce moment que l’entraînement sophrologique peut démarrer. Car si le corps est trop crispé, il peut faire obstacle à la concentration.

Elle nous permet d’accéder à une détente, à un relâchement qui laisse le champ libre à la conscience pour révéler ce qui est en nous.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now